1. Section secondaire – Historique de l’Athénée Royal de Welkenraedt

    ARW Old

    Les premières années d’après-guerre.

    Le 13 décembre 1945, l’école complémentaire de l’Etat s’implante à Welkenraedt. Le Gouvernement désirait ainsi développer l’apprentissage de la langue française. Durant trois ans, les professeurs et élèves sont logés dans des baraquements confisqués par les Allemands à la SNCB situés près du parking actuel du terrain de football. Ces bâtiments hébergeaient les prisonniers russes détenus par l’occupant.

    Il s’agit donc au départ d’une école complémentaire communale dont la direction est confiée à Lucien André. Dès le début, cette école délivre des diplômes de l’enseignement secondaire inférieur. A la rentrée de septembre 1948, elle se transforme en Ecole moyenne. Le premier directeur, M. Dewez, en charge dès 1948 s’en va à Stavelot en 1949.

    Son successeur, M. Joseph Billot, reste en fonction jusqu’en 1955 avant son départ pour Athus. A sa demande, le reporter du journal « Le jour » visite l’école et publie le 20 mai 1954 un article peu reluisant sur l’état de la « pauvre école moyenne ». Bâtiments antihygiéniques, vétustes, branlants, l’école compte 100 élèves et 20 professeurs et dispose d’un gymnase dans une grande baraque. La photo du journaliste est exposée au Ministère à Bruxelles. Il était urgent d’agir.

    De l’Ecole moyenne à l’Athénée Royal

    En 1954, le Pacte scolaire définit les nouvelles règles d’utilisation des deniers de l’Etat en faveur des réseaux d’enseignement. L’Etat acquiert donc un vaste terrain et les travaux de construction du nouveau bâtiment en bordure de la rue Gérard Delvoye commencent l’année suivante. En 1956, le nouveau directeur, M. Guillaume Closset, quitte les anciens locaux pour s’installer dans la nouvelle Ecole Moyenne qu’il dirigera jusqu’en 1977.

    En septembre 1981, l’école devient Athénée Royal. La direction passe alors entre les mains du préfet Léon Wolfertz, ancien instituteur et professeur d’éducation physique.

    L’établisement devient le deuxième athénée de l’arrondissement après celui de Verviers I. L’Athénée connaîtra alors de grands travaux d’extension avec le prolongement du bâtiment à front de rue.

    Dès 1981, l’Athénée de Welkenraedt devient donc un centre d’enseignement secondaire complet de six années d’études. Quelques années plus tard, dans le cadre de la restructuration du réseau des établissements de l’Etat, Welkenraedt absorbe l’Ecole Moyenne de Dolhain en 1988.

    Les derniers travaux d’agrandissement interviennent au début des années 1990 sous le Ministre Ylieff, avec la construction de nouveaux bâtiments des sections gardienne et maternelle.

    Les successeurs du préfet WOLFERTZ sont respectivement Julien MESTREZ, René CRYNS, Richard MARCHAL, André GOUVERNEUR,  Nathalie LEVAUX puis Jean-Paul BERRENDORF.

    Le nombre d’élèves n’a cessé d’augmenter. Le maximum, compte tenu de la capacité de nos locaux,  a été atteint en octobre 1999:  l’Athénée Royal a compté 192 élèves dans  l’enseignement fondamental (maternel et primaire), et 625 élèves dans l’enseignement secondaire général, technique et professionnel.

    (Si vous possédez d’anciennes photos de l’Athénée, ce serait très aimable de nous les transmettre afin d’illustrer cette page.)